Site d'informations pour arrêter de fumer

Tabagisme, cigarette électronique, e liquide

Les statistiques confirment que la plupart des personnes qui arrêtent de fumer prennent souvent du poids. En moyenne, cette prise de poids se situe entre 5 et 15 kilos. Et pour beaucoup d’anciens fumeurs, elle est temporaire et retombe au cours de la première année suivant l’arrêt du tabac.

Pour certains d’entre nous, cependant, la prise de poids reste stable et/ou augmente. Les raisons peuvent être un ralentissement du métabolisme dû à l’arrêt du tabac ou la ménopause, mais le plus souvent, c’est surtout du au fait que vous ingurgitez bien plus de calories comparé à l’époque avant l’arrêt du tabac.

Si vous êtes entrain d’envisager d’arrêter de fumer, c’est l’occasion de remplir votre frigo avec des en-cas sains, des fruits et des légumes pour ne pas conserver dans votre maison des sucreries ou autres junk food qui risqueraient de favoriser la prise de poids. Un peu de préparation peut vous éviter de devoir investir dans une nouvelle garde-robe pour vous adapter à une nouvelle vie sans tabac.

 

1) Fixer des objectifs réalistes

La meilleure façon de garder la tête hors de l’eau lorsque vous choisi le meilleur moment pour arrêter de fumer est tout d’abord d’éviter de vous fixer des objectifs irréalistes. L’arrêt du tabac, bien que loin d’être impossible, est un objectif difficile pour la plupart d’entre nous au début. Commencer un nouveau régime en même temps que l’on arrête de fumer est une tâche bien trop ardue.

Fixer des objectifs réalistes

De nombreuses personnes, en arrêtant de fumer, décident en même temps de relever d’autres défis dans la vie. Lorsque cela se produit, il peut être difficile voire impossible d’atteindre de multiples objectifs trop ambitieux et finalement, tout échouer pour revenir au point de départ.

Il suffit de se concentrer sur le maintien de son poids actuel tout en gérant le sevrage de la nicotine et les mois qui suivent. Une fois que vous êtes à l’aise avec votre statut de non-fumeur, vous pourrez par la suite vous concentrer sur la perte de poids.

 

2) Pourquoi la nourriture devient un substitut au tabagisme

Pour les ex-fumeurs, la nourriture prend souvent une importance grandissante qui peut rapidement devenir une obsession malsaine si ils n’y font pas attention. Mais pour quelles raisons ?

En partie, parce qu’il faut trouver un substitut à l’acte mécanique de fumer. L’acte de manger est un substitut facile qui peut remplace l’habitude de fumer. Les fumeurs ont une forte association main-bouche et manger est une activité main-bouche.

La nourriture a aussi tout simplement meilleur goût sans que le goudron des cigarettes n’obstrue vos délicates papilles gustatives. Il n’est pas rare que les anciens fumeurs constatent que certains aliments ont un goût totalement différent de celui qu’ils avaient lorsqu’ils fumaient.

Nourriture saine pour éviter la prise de poids

Et puis il y a le fait que la nourriture est un signal de réconfort pour beaucoup d’entre nous. Ce sentiment de réconfort est dû à une poussée de dopamine dans le cerveau, qui se trouve être le même mécanisme que celui du « plaisir » de fumer.

Les chercheurs pensent que la dopamine est un facteur clé de la dépendance, que ce soit à la nicotine, à la nourriture, à l’alcool ou à d’autres substances créant une dépendance. Il n’est donc pas étonnant que nous cherchions de la nourriture lorsque nous avons envie de fumer. Bien que nous ne puissions pas arrêter de manger comme nous avons arrêté de fumer, nous pouvons faire des choix qui nous aideront à éviter de prendre du poids et même à améliorer notre forme physique.

Un régime alimentaire riche en nutriments nous aide à être au mieux de notre forme physique et émotionnelle, ce qui, en retour, permet de maintenir plus facilement l’effort quotidien nécessaire pendant les premiers mois de l’arrêt du tabac.

Voici  donc une liste de conseils qui devraient vous aider à commencer à réfléchir de manière créative sur la manière d’utiliser la nourriture au bénéfice de votre santé plutôt que comme un substitut au tabac.

 

3) 10 conseils pour réduire la prise de poids lorsque vous cessez de fumer

  1. Réduire la taille des portions : Utilisez une assiette de la taille d’un déjeuner plutôt que d’un dîner, et arrêtez-vous après une assiette pleine.
  2. Lisez les étiquettes : Privilégiez les aliments à faible teneur en graisses et à forte teneur en protéines et en fibres. En ce qui concerne la taille des portions, vérifiez également les étiquettes des aliments emballés pour connaître la taille des portions.
  3. Evitez les tentations : Remplissez le réfrigérateur et les armoires de nourriture saine afin que, lorsque l’envie de grignoter se fait sentir, les bons aliments soient à portée de main.
  4. Faites-vous plaisir au restaurant : Ne laissez pas un demi-gallon de glace dans votre congélateur. Allez plutôt au glacier lorsque vous avez envie d’un sundae. Cela vous évitera de devoir retourner chercher une autre boule, ou pire, un autre bol plus tard.
  5. Buvez beaucoup d’eau : Si vous avez envie de grignoter, buvez d’abord un verre d’eau. Cela vous aidera à faire le plein. Vous mangerez moins et vous vaincrez aussi l’envie de fumer.
  6. Pensez 80/20 : Si 80 % des repas et des collations que vous prenez un jour donné sont sains et en bonnes portions, vous pouvez vous permettre quelques friandises avec les 20 % restants sans pour autant déséquilibrer votre régime.
  7. Mangez plus souvent : Essayez de prendre 5 ou 6 petits repas au cours de la journée. L’envie de grignoter est intense au début de l’arrêt du tabac, c’est pourquoi les repas sous forme de collation peuvent parfaitement répondre à vos besoins. Et la bonne nouvelle, c’est que des petits repas pris à quelques heures d’intervalle pourraient stimuler votre métabolisme.
  8. Allez vous promener : L’exercice vous aidera à éviter la prise de poids. Une simple demi-heure de marche par jour peut suffire pour vous aider à maintenir votre poids, à condition que vous mangiez bien aussi. L’exercice améliore également l’humeur et votre santé mentale, ce qui est un avantage non négligeable.
  9. Distrayez-vous : L’ennui est un élément déclencheur important pour fumer et manger. Si vous changez brusquement d’activité, vous pouvez vous distraire et éviter de grignoter sans réfléchir.
  10. Trouvez un soutien : Les forums en ligne peuvent constituer une formidable communauté de soutien pour les personnes qui s’efforcent d’arrêter de fumer.

 

4) Tirez un trait sans délais sur votre vie de fumeur

Quitter la cigarette est un défi difficile et parfois frustrant pour la plupart d’entre nous. Si l’on ajoute la prise de poids à l’équation, l’équation devient infernale.

Mettez-vous au travail et concentrez-vous d’abord sur la perte de votre dépendance à la nicotine, puis sur votre poids. Une fois que vous serez à l’aise dans votre peau d’ex fumeur, vous serez plus fort pour consacrer votre temps et votre énergie à perdre du poids avec succès.

Et en parlant de succès, il n’y a absolument rien de mieux pour la confiance en soi et la capacité d’une personne à relever efficacement les défis que de réussir à arrêter de fumer.

La consommation de tabac tue, purement et simplement (vous diminuerez les risques de décès en arrêtant de fumer avant 40 ans). Prenez donc les bonnes décisions en fumant votre dernière cigarette dès aujourd’hui. Si cela implique une prise de poids mineure de quelques kilos en cours de route, qu’il en soit ainsi. Il est toujours possible de perdre du poids plus tard, mais pas votre précieuse et irremplaçable santé.