Le premier site d’informations dédié à l’arrêt du tabac
Tabagisme, cigarette électronique, e liquide

Quels sont les avantages du chewing-gum à la nicotine pour arrêter de fumer ?

  • Conseil sevrage tabacMoins de prise de poids après l’arrêt du tabac. Il est scientifiquement prouvé que les personnes qui utilisent une thérapie de substitution de la nicotine ont moins de chances de prendre du poids après avoir arrêté de fumer.
  • Soulagement rapide de l’irritabilité, de l’envie de grignoter, des sautes d’humeur, des difficultés de concentration, de l’envie de fumer et des autres désagréments qui peuvent survenir lors de l’arrêt du tabac.
  • La gomme à la nicotine peut réduire considérablement de nombreux symptômes de sevrage, voire les éliminer, à condition qu’elle soit utilisée correctement et dans les bonnes doses afin que la nicotine de votre corps soit au bon dosage. Il est recommandé de choisir le dosage en effectuant un test de dépendance à la nicotine.
  • Des études scientifiques ont montré que le chewing-gum augmente les chances de réussir à arrêter de fumer. Selon leur avis sur les chewing-gum à la nicotine sont l’un des meilleurs traitements pour le sevrage tabagique.

Quels sont les effets secondaires des gommes à mâcher à la nicotine ?

  • Au début du traitement, vous pouvez ressentir une irritation de la bouche, un hoquet, des brûlures d’estomac, une salivation accrue et d’autres troubles digestifs légers (surtout si vous mâchez le chewing-gum trop rapidement). Pour réduire ces problèmes, il ne faut pas le mâcher comme un chewing-gum ordinaire, mais lentement.
  • Des troubles du sommeil peuvent survenir, surtout si vous utilisez le chewing-gum le soir. Cependant, ces troubles peuvent être liés à l’arrêt du tabac. Il en va de même pour les maux de tête, qui peuvent être liés à l’arrêt du tabac et aux effets secondaires du chewing-gum.
  • Parmi les autres effets secondaires, il y a une augmentation du rythme cardiaque. La plupart des effets secondaires peuvent être évités si l’on mâche le chewing-gum comme indiqué ci-dessous.

Si vous souffrez régulièrement de brûlures d’estomac, nous vous suggérons d’éviter les chewing-gums à la nicotine. Il en va de même si vous avez un ulcère. Dans ce cas, le patch à la nicotine pourrait être une meilleure option que le chewing-gum.

Comment utiliser le chewing-gum à la nicotine

Vous pouvez le prendre tout au long de la journée, ou seulement lorsque vous êtes saisi par l’envie de fumer. En raison de sa souplesse, il est particulièrement indiqué pour les fumeurs irréguliers. Si vous ressentez l’envie de fumer, utilisez davantage de chewing-gum ou utilisez en même temps un patch ou un inhalateur de nicotine. Si vous fumez moins de 20 cigarettes par jour, vous pouvez économiser de l’argent, couper un chewing-gum de 4 mg en deux et utiliser un demi- chewing-gum à la fois.

Durée moyenne d’un traitement : De 8 semaines à 3 mois.

Important : Pour obtenir les meilleurs résultats, suivez ces instructions de mastication :

  • Mâchez lentement le chewing-gum : le goût apparaît
  • Après avoir maché une dizaine de fois le chewing-gum, faites une pause en coinçant le chewing-gum entre la joue et la gencive
  • Attendre que le goût soit atténué
  • Mâcher lentement le chewing-gum (gomme = 30 minutes)

Conseils de médecins spécialistes du sevrage tabagique

Évitez de boire du café ou du jus de fruit (acide) avant et pendant l’utilisation du chewing-gum, car ces boissons réduisent son efficacité.

Mâcher le chewing-gum trop vite libère trop rapidement une trop grande quantité de nicotine, un goût piquant, une diminution de l’efficacité du chewing-gum, un hoquet ou des maux d’estomac.

N’arrêtez pas le traitement prématurément, car cela diminuera vos chances de succès.

Quelles sont les options de chewing-gum à la nicotine :

Plusieurs marques proposent des chewing-gums à la nicotine. Voici la liste des plus répandues :